Quelques broutilles sur la numérotation

Le mar. 20 septembre 2011

Quand la solitude grandit, on s'invente des désolations pour les apaiser... n'est-ce pas Philippe ?

Me voilà donc de retour dans le cybermonde après un nouveau déménagement. Le dernier à Mayotte, je pense, encore que... rien n'est jamais bien sûr ici-bas... L'errant ne connaît rien de la rivière qui là le déchire d'une eau comme une ronce.

— Outre le cartonnage, emballage, portage, déballage, j'ai dû pas mal travailler ces derniers jours, textuellement. Oh ! le vilain jeu de mots. Un petit article donc, trois fois rien, sinon deux trois bricoles sur la numérotation, histoire de relancer ma rubrique "LaTeX Tips'n Tricks".

Dans certains documents, par exemple les documents officiels de type "examen", il est nécessaire de numéroter toutes les pages en précisant leur nombre total : 1/10. Sous LaTeX, il existe une extension (un package, comme on dit sous LaTeX) qui permet d'indiquer automatiquement le nombre total de pages, LastPage. LastPage fonctionne très bien avec fancyhdr, l'extension de personnalisation des en-têtes et pieds de page. Notez que, par ailleurs que l'extension LastPage est tributaire — si l'on peut faire sans, je suis preneur — de l'extension hyperref (création des liens hypertextes).

Pour utiliser ces trois extensions de concert, il faut les charger en renseignant le préambule du fichier source, c'est-à-dire avant \begin{document} :

% Liens
\usepackage[pdftex]{hyperref}

% En-tête / pied de page
\usepackage{fancyhdr}
\usepackage{lastpage}

Ce qui donne en pied de page par exemple :

\fancyfoot[C]{\thepage/\pageref*{LastPage}}

L'astérisque juste après \pageref permet de supprimer le cadre de l'hyperlien.

Une autre petite astuce pour numéroter, en bas de page, avec un ou deux astérisques :

\def\thefootnote{\fnsymbol{footnote}} % chargement du tableau de symboles
\begin{center} % centrage du titre
Des Cannibales\footnotemark[1]
\end{center}
%%%%%%%%%%% La note %%%%%%%%%%%
\footnotetext[1]{\textbf{Caraïbes, Karibs ou Caribes}, population amérindienne originaire du nord du Vénézuéla\dots{}}
\def\thefootnote{\arabic{footnote}} % retour aux chiffres arabes

Remarquez que le retour à la numération chiffrée se place après le texte de la note de bas de page.

Ce système de numérotation par symboles n'est accessible que lorsque le compteur de notes est inférieur à 9 et, de fait, neuf symboles sont utilisables. L'astérisque est le premier symbole, le double astérisque le septième.

De façon standard, pour les notes de bas de page, dans un document en LaTeX, la séquence commence à 1 et croît de 1 jusqu'à la fin. On peut, rassurez-vous, contourner cet inconvénient en reprenant la numérotation des notes à partir de 1 à chaque nouvelle page. Pour cela, il suffit de placer, dans le préambule du document, ces trois lignes :

\catcode`@=11
@addtoreset{footnote}{page}
\catcode`@=12

Pour info, ce sont des primitives en TeX. Il est également possible de reprendre la numérotation à partir de 1 non plus à chaque nouvelle {page} mais à chaque nouvelle {section}.

Conséquemment, si vous dissociez directement, comme je le fais dans l'exemple ci-dessus, l'appel (\footnotemark) et le texte de la note (\footnotetexte), en renseignant vous-même le numéro de la note [10] (ou ce que vous voulez), la reprise de la numération à 1, sur chaque nouvelle page ou section, n'affectera nullement votre numérotation qui pourra bien croître de façon continue du début à la fin de votre document.

Par Christophe, Catégorie : LaTeX

Tags : LaTeX / Numérotation / Note de bas de page / Symboles /